Ajutaţi un tânăr medic să salveze vieţi!

Histoire de la maladie

Dans le mois du mai 2011, au niveau de la fosse iliaque gauche a été découverte une formation considerée comme hématome, apparue suite à un traumatisme léger. L’examen échographique et ultérieurement le TDM pratiqués en juillet orientaient vers un hématome. La décision des mdecins a été de suivre l’évolution et, en cas d’aggravation de la symptomatologie douloureuse, d’intervenir chirurgicalement. À la fin du mois de juillet une ponction évacuatrice a été réalisée et un drain a été mis en place pour encore 3 semaines. Les symptômes se sont atténués pour l’instant, mais ils se sont aggravés terriblementt à la fin d’août. Les doses d’analgésiques qui soulageaient Cătă sont devenues de plus en plus élevées.

La préparation de l’examen de licence est devenue très difficile. On s’est tous inquietés quand on a révu Cătălin à l’examen, car il avait maigri et il était très fatigué, mais on a tous consideré que c’était à cause de la période agglomérée qu’on traversait. Personne ne s’imaginait la tragédie à venir. Le lendemain de l’examen, le 15 septembre, Cătălina subi une intervention chirurgicale et les chirurgiens, étant donné l’aspect gélatineux de la mase abdominale, ont avancé la suspicion de sarcom. L’intervention a été considerée comme radicale avec l’excision complète des tissus tumoraux et des marges de sécurité apparemment saines. La tumeur n’ envahissait pas la cavité abdominale, étant rélativement localisée.

L’ histopathologie et l’immunohistochimie ont revelé le diagnostic final de tumeur desmoplastique à petites cellules rondes (TDPCR). C’est une forme extrêmement rare de sarcome, décrite pour la première fois en 1989, avec seulement 200 cas diagnostiqués jusqu’ à présent. Seulement cinq centres dans le monde ont de l’expérience dans le traitement de cette forme très agressive de cancer, une variante du sarcome d’Ewing des parties molles, avec une survie de 15% à 5 ans. La tomographie par émission de positrons(TEP) réalisée quatre semaines après la chirurgie a montré une réchute tumorale, avec des dimensions de 13/7 cm, avec extension dans l’aile de l’os iliaque, ce qui donne des douleurs insupportables en ce moment. Le traitement oncologique doit être commencé le plus vite possible, la tumeur étant évidemment extrêmement agressive, les douleurs rendant Cătălin physiquement et moralement épuisé.

Date 18 Octobre 2011

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: